Les caprices vidéo-ludiques

 

Drama (cf. vocabulaire Stratics) : Terme anglais représentant une œuvre de littérature ou de cinéma jouée de manière intense par ses acteurs. Drama est utilisé en parlant d’un joueur ou d’un groupe de joueurs excédés qui nous font part d’un scandale sur ts ou un chan de guilde.

 

Vous avez chaud, vous suffoquez dans votre appartement, devant votre PC qui reboot toutes les 10 minutes car lui aussi a très chaud. Vous vous ennuyez, vous auriez bien aimé être sur une plage, boire une Margarita devant le soleil couchant de la baie de Saint-Tropez avec des amis ; mais non, vous devez rester à Paris seul et profiter de l’ennuie d’une ville l’été.

 

Vous avez alors bien envie de faire partager vos désarrois à votre guilde, à vos compagnons de jeu, à vos officiers, au GM. Vous rêvez d’un petit drama, vous vous languissez d’un petit scandale, vous jubilez d’une petite crise de nerf vidéo ludique.

 

Oui mais voilà, vous ne voulez pas perdre votre tag. Vous n’avez pas envie de devoir chercher une nouvelle guilde, vous taper des try sur le Général Vezax et vous retrouver avec 0 dkp alors que les joueurs de votre nouvelle guilde en ont chacun plus de 3000. Non pas question de devoir tout recommencer uniquement pour avoir cédé au plaisir du drame.

Ne vous inquiétez pas, je suis là, je vais vous aider.

Je vais vous donner toutes les clefs pour faire votre drama sans perdre votre guilde. Si vous suivez à la lettre ces consignes, normalement vous allez prendre beaucoup de plaisir dans votre drame et vous vous payerez même le luxe d’être maintenu (je dis « normalement », car il ne faut pas que ca se chevauche avec un moment où les officiers sont de leur côté, eux aussi, à bout…).

Préparez votre drame, votre petite engueulade avec un de vos compagnons de jeu parce qu’il vous a piqué un portail sur Yogg Saron, parce qu’il refuse de vous mettre une Bénédiction des Rois, ou un petit drama-loot parce que vous n’avez pas reçu [l’épée légendaire du chevalier puissant de la mort qui déchire]. Insultez un peu les protagonistes, faites quelques bl, énervez vous en wips, montez les joueurs les uns contre les autres. Mmmm, quel bonheur ! Ca y’est, c’est réussi, tout le monde en parle. Quel plaisir de voir tout votre petit monde virtuel réagir, interagir, comme des Sims. Ils s’énervent eux aussi, ils sautent partout, ils vous BL. Profitez de ces instants d’intense plaisir.

Bon voilà, après l’extase, il va falloir recoller les morceaux et éviter de vous faire évincer de la guilde juste pour avoir mis la pagaille, que faire ?

1 – EVITEZ DE VOUS JUSTIFIER
Evitez les wisps à vos copains, pour donner une explication de votre petage de plomb.
Evitez de le partager sur le chan guilde.
Et surtout évitez de faire un post sur le forum en expliquant que c’était pour sauver la guilde d’un vaste complot, pour libérer le serveur d’une manipulation encore plus vicieuse, d’une machination encore plus dévastatrice.
Evitez de nous prendre pour des chêvres et de faire passer votre drama loot pour une remise en cause du système d’attribution, par exemple.

2 – EVITEZ DE REVENIR LA DESSUS
Inutile de wisp les officiers pour vous défendre dans l’espoir que l’on vous comprenne. Dites simplement « désolé » ; et n’en reparlez plus. Il vaut mieux nous dire « j’ai pété un cable » sans préciser plutôt que d’inventer une histoire stupide dans laquelle vous êtes le sauveur de la Charte.
Ne revenez pas à la charge sur votre drama de la semaine dernière histoire de vouloir encore discuter de vos bêtises.
Bref, ne wispez pas les officier le lendemain, le surlendemain, la semaine d’après pour en parler, encore et encore !
Faites vous petit.

3 –EVITEZ D’AGRAVER LA SITUATION
Il vous est impossible de jouir d’un nouveau drama, même plus light avant une période de carence (de patience) d’au moins 3 mois. Histoire de vous faire oublier.
Oui voilà, c’est ça, faites vous oublier. N’en reparlez plus, je vous assure, on préfère.

Arf, c’est trop tard, vous vous êtes déjà fait virer, de la guilde.
Comment allez-vous pouvoir revenir ?

4 – N’attendez pas qu’on vienne vous chercher (personne ne viendra vous chercher).

Faites la démarche de votre côté, essayez de mentir et faites croire aux officiers que vous êtes désolé (sans donner d’explication), et que vous ne recommencerez plus. N’en rajoutez pas trop en expliquant que finalement vous étiez dans la meilleure guilde du monde que vous allez vous jeter par votre fenêtre si vous n’avez plus de guilde.. NE PARLEZ PAS TROP (on se moque de votre explication).

5 – N’attendez pas trop longtemps, histoire qu’on n’ait pas déjà commencé à vous remplacer

Ca y’est c’est définitivement terminé, vous n’arrivez pas à revenir dans la guilde.
Vous allez devoir prendre votre mal en patience et postuler dans la guilde « la Brigade des Hamburgers ».

Comment éviter que votre drame ne nuise à votre candidature dans votre prochaine guilde ?
C’est tout bête, évitez de raconter n’importe quoi, évitez d’inventer des tensions fratricides au sein de votre ancienne guilde (ou alors, rappelez que vous en êtes à l’origine, comme vous voulez).
Voilà ne dites rien, ça nous évitera de poster afin d’expliquer votre drame

 

« Merci Bal pour ces bons conseils. »
« De rien les poutous, j’ai vu tellement de drames, je maitrise »

 

Bal