L’histoire de la guilde

L’histoire de la guilde

L’Aube : World of Warcraft classique (de mai à décembre 2005)


Stratics est une guilde qui a été montée par Healmoica (Hmc), le 20 mai 2005 avec l’aide d’Andemus, Slaith, et Benz.

La guilde a réussi à organiser un des premiers raid 40 vers le Coeur du Magma en juin 2005. L’avancée était relativement modeste vis à vis des autres guildes du serveur.


En juillet 2005, Ark prend le lead des raids et réussi à tomber Onyxia plaçant la guilde à la cinquième place de la faction ce qui a considérablement augmenté notre influence et notre recrutement.


Le roster de la rentrée 2005 a été chamboulé avec une arrivée de gros joueurs qui nous ont permis d’ouvrir le Repaire de l’Aile Noire en nous assurant du 4ème kill horde de Razorgore et de Vaelastraz après plusieurs centaines de try et des semaines d’acharnement. Les files d’attentes pour accéder au serveur (parfois plus de deux heures) ainsi que les lags rendent les try épuisants. La guilde atteint rapidement Chromaggus, avant dernier boss du Repaire de l’Aile Noire.


Ragnaros (boss final du Cœur du Magma) tombe tardivement quelques jours plus tard.


En novembre 2005, Stratics enchaine sur les Dragons d’Emeraude en assurant le first kill serveur d’Ysondre (raid pick up lead par Stratics) et le first kill serveur d’Emeriss, plaçant la guilde à la troisième place de la faction. Les autres dragons sont régulièrement farmés faisant ainsi de Stratics une spécialiste des World Boss et affrontements sauvages.


En décembre 2005, Healmoica quitte la guilde et laisse les pleins pouvoirs à Ark. Une crise passagère entraine la perte de la moitié du roster qui partira pour la guilde Weak.


Quelques jours plus tard, Prentakich rachète aux Tenebrae Aricomagik le plus gros Tank fr ayant été le premier à forger la Lame-Tonnerre. Cet événement place la guilde au sommet des scandales de Kael’Thas et la met au centre des ragots du serveur. Une grosse quantité de joueurs rejoignent nos rangs et formeront le noyau dur de la guilde de 2006.


Fin décembre 2005, l’effort de guerre est lancé (event). Une trêve est annoncée sur le serveur que Stratics va rompre prématurément entrainant les foudres de la totalité des guildes de Kael’Thas. L’événement sera médiatisé sur le forum général et fera le tour des serveurs. La rupture de la trêve et le farming des ally n’empêchera pas Kael’Thas d’ouvrir les portes d’Ahn Qiraj en premier sur les serveurs européens. L’ensemble des guildes de Kael’Thas font un pacte pour bloquer Stratics tous les soirs à l’entrée AQ.


Après l’effort de guerre : le début d’une grande visibilité (de janvier à décembre 2006)


En janvier 2006 Stratics tombe Nefarian (Boss final du Repaire de l’Aile Noire) après les guildes hordes Tenebrae, Weak, et Clan Naerth.


Stratics désormais célèbre suite à l’effort de guerre se spécialise dans le blocage d’instance et retourne la situation à Silithus en bloquant l’accès tous les soirs aux guildes de l’Alliance.


Notre rythme de jeu est considérablement modifié et la guilde assure un raid de 14 heures à 2 heures du matin (et parfois plus).

En février 2006, la réputation sulfureuse de la guilde fera beaucoup parler. Les curieux viendront nombreux prendre contacte avec les méchants Stratics. Le raid 20 de l’après midi assure le first kill horde d’Ossirian et le raid 40 du soir avance jusqu’à Huhuran Boss poteau qui retient toutes les guildes de la faction sauf Tenebrae.


En mars 2006, Stratics contre toute attente tue Huhuran avec l’aide des équipements résistants à la nature collectionnés sur les Dragons d’ Emeraude, elle se place en deuxième de la horde. La guilde entre définitivement sur le podium de l’avancée pré BC de la faction.


Nous bloquons cependant sur les Empereurs jumeaux qui seront abandonnés lorsque Naxxramas sortira.


Le 20 mai 2006, Stratics fête ses un an en organisant une soirée Blocage du Mont Blackrock et réussira à faire sauter le serveur.

Durant l’été 2006, Stratics confirme la deuxième place de la faction en tombant Anub’Rekhan, Fearlina, Maexxna, Razorgore, et Noth à Naxxramas. La guilde devient une des seules sur Kael’Thas à farmer ces Boss. Un article d’une interview de Bal sera publié sur Le Monde.fr en faisant grand bruit, il sera diffusé largement sur l’ensemble de la communauté française de WoW.


D’octobre à novembre 2006, les effectifs de la guilde s’effondrent. Blizzard annonce la fin des raids 40 dans sa première extension Burning Crusade. Le site stratics.fr ne fonctionne plus et notre avancée s’arrête définitivement devant Le Recousu après plusieurs centaines d’heures de try sur deux mois. Bal et Ark abandonnent fin novembre.


Ratak est nommé Chef de la Guilde et reprend les raids jusqu’à la sortie de l’extension. La guilde assure le farming de Naxx et d’Ahn Qiraj avec l’aide de la nouvelle guilde « Liste Noire » fraichement arrivée. Une autre guilde « Dark Rising » se monte avec l’aide d’anciens joueurs Stratics. Les effectifs ne permettront plus de raid à 40, même en Alliance, Ratak abandonne la guilde face à son destin tragique qui parait inévitable.


Le déclin : la tentative de sauvetage au début de la Croisade (de janvier à mars 2007)


En Janvier 2007 sort Burning Crusade.


Krom (Moloch) se voit confier le lead de la guilde et réussi l’éxploit de reprendre les raids PVE en s’attaquant à Karazan qu’il réussira à boucler début février 2007. Une toute nouvelle équipe participe à cette courte aventure qui aura eu le mérite de promener notre tag sur la première route de la Burning Crusade. Mais une nouvelle crise viendra perturber la guilde qui fermera ses portes aux premiers jours du printemps. Stratics entre en hibernation, nous la croyons définitivement perdue.

Chère guilde que l’on croyait décédée, nous ne te dédions plus de site. Nous ne portons plus ton tag. Cela va faire un an que nous sommes éparpillés, mais nous continuons à prendre contact par divers médias en nous rappelant d’un temps, désormais révolu, où nous avions tant ris, tant partagés…

La résurrection : la fin de Croisade (d’aout à décembre 2008)


Bal relance son compte fin aout 2008, la connection fait grand bruit, à la recherche du tag perdu il retrouve une adresse mail de Krom et lui demande de ressusciter Stratics. Le tag avait été gardé précieusement sur une mule. Le 1er septembre 2008, Krom confie les rênes de la guilde à Bal qui annonce le projet fou de relancer Stratics. Une cinquantaine de vieux joueurs nostalgiques refont leur apparitions, migrent ou relancent leur compte pour faire partie de cette deuxième aventure.


L’entreprise n’est pas sérieuse et se veut comme un groupe réunissant des vieux joueurs et évoquant les bonheurs passés.

Ratak revient du serveur sur lequel il avait migré et relance les raids. Grande émotions lorsque nous nous retrouvons presque deux ans plus tard, repartis ensemble dans les Donjons encore inconnus de Burning Crusade que les autres guildes farment depuis des mois.


En octobre 2008 Stratics assure des raids 10 comme Karazhan ou Zul Aman. Le retour des Stratics, guilde tant médiatisée durant la période pré BC commence à faire grand bruit sur les forums. Leurs détracteurs s’acharnent, tous les coups sont permis pour que la guilde ne se remonte pas. Stratics sort son nouveau site http://www.stratics.fr se dote du logo bleu mécanique et attire un grand nombre de visiteurs en publiant une dizaine de podcast sur le jeu.


L’avancée des Stratics est raillée mais Ratak frappe un grand coup en roulant en quelques jours sur le Repère des Serpents, le Donjon de la Tempête, et Hyjal. Les autres guildes ont stoppées leurs raids en attendant la nouvelle extension Wrath of the Lich King annoncée pour le mois suivant. Stratics réussi même à entrer aux Puis de Soleil, instance ultime de Burning Crusade et embarque Kalecgos (1er Boss) deux jours avant WotLK.


De fin novembre à début décembre 2008, Stratics est considérée par le reste du serveur comme une guilde potentiellement dangereuse pour la concurrence et devient rapidement le challengeur des autres guildes de la faction. Nous sommes désormais pris très au sérieux.


La gloire : nos premiers pas en Norfendre (2009)


Les premiers raids Naxxramas sont programmés dès le début décembre et malgré une avancée honorable à 10 le raid 25 peine un peu suite à divers problèmes serveurs (qui nous retiennent dix jours sur Thaddius). Kel Thuzad et Malygos tombent fin décembre mais quelques jours après les Tenebrae, Ragondins, Aurora.


Stratics se place au sixième rang de la faction.


Début Janvier 2009 Stratics tombe Sartharion 25+3 et mange quelques places au classement général.

En Mars 2009, Stratics réussi deux tours de force remarquables en assurant le troisième kill serveur de Sartharion 10+3 le 19 février 2009 puis le troisième Immortel de Kael’Thas le 26 mars 2009.


Un event appelée « Opération Spéciale » sera programmé sur trois jours (lundi, mardi, mercredi) visant à se positionner au cimetière alliance de Naxxramas et bloquer le retour des joueurs morts dans la nécropole. Un nouveau scandale est né, mais c’est sans compter la nouvelle opération qui est en train de se préparer.


Le 30 Mars 2009, deux semaines avant la sortie d’Ulduar, Stratics publie « l’Opération Manokha », article humoristique mettant en scène un espion se vengeant des intrusions d’une guilde concurrente dans nos parties privées. L’article sera mis en lien sur un grand nombre de sites et nous seront visités par 10 000 IP différentes chaque jours jusqu’à la sortie d’Ulduar.


Le 15 avril 2009, la course vers Ulduar est lancée. Le Leviathan des Fammes (25) cède à 17h17 permettant à Stratics d’arborer un first kill fr. Les jours suivants sont moins glorieux, la guilde s’embourbe sur Ignis et laisse les guildes concurrentes enchainer devant nous les premiers boss de l’instance. Ils seront tous stoppés nets par le General Vezax et Yogg Saron qui tomberont le 29 avril et le 11 mai 2009 nous plaçant ainsi à la troisième place de la faction derrière Tenebrae et Webone Ex.


La course aux HM est alors lancée. Stratics tombe Thorim HM le 11 juin en assurant le premier kill de la horde et le deuxième du serveur. Hodir HM cède le 25 juin. Stratics devient la première guilde Horde de Kael’Thas pour tout le reste de l’été 2009. Un renouvellement d’une partie de l’effectif est alors opéré durant les mois de juillet et d’août. Stratics est la seule guilde à assurer un raid 25 tous les soirs durant cette période et s’entête sur Mimiron HM. L’Epreuve du Croisé sort fin août.


En septembre 2009, Stratics met en pause son avancée dans EDC et progresse en HM à Ulduar en embarquant coup sur coup Mimiron HM le 16 septembre, Freya HM le 18 et Vezax HM le 22 et Brise Acier le 24 septembre. La même semaine, Stratics impose son tableau d’avancée PVE http://www.wow-kt.fr en lieu et place de celui des Lapins de Lumière. Il est adopté en quelques heures par tout le serveur.


Début octobre, Stratics assure les trois premiers kill du Colisée HM et prend ainsi la première place du serveur. Le mois d’octobre est marqué par une lutte acharnée de trois guildes pour le First Kill Algalon : Stratics, Lapins et Nevermind. Stratics confirme sa première place serveur et l’emporte royalement le 15 octobre en tombant Algalon (spam de tout le serveur avec l’alerte “prem’s”).


Début décembre Stratics entre dans la Citadelle de la couronne de glace mais prend un retard sur les boss de fin d’aile. Putricide et Lana’thel tombent une semaine après les grosses guildes du serveur. Agacé par cet échec et certainement fatigué après un an de raid lead, Ratak quitte la guilde sur un coup de tête le 25 décembre (joli cadeau de noël). Les autres officiers de la guilde entrent en négociation avec lui. Ratak exige une réduction drastique de l’effectif contre sa participation sur l’année 2010.


Une tentative de passage en roster fixe est alors tentée sous l’initiative de Ratak du 25 décembre 2009 au 10 janvier 2010 pour améliorer nos performances. Un nouveau grade « première ligne » est créé afin de déterminer les joueurs prioritaires en raid. La proposition est un échec et ne correspond avec la philosophie égalitaire de la guilde. Les joueurs mis de côté s’insurgent, les joueurs sélectionnés ne sont pas tous les soirs au rendez-vous. Le fonctionnement habituel est alors repris.


Le combat final : l’assaut contre le Roi Liche (2010)


Mi-janvier 2010 Ratak quitte la guilde dans des circonstances troublantes. S’en suit une crise entraînant la perte d’une dizaine de joueur (essentiellement des joueurs qui étaient arrivés récemment). La situation est très rapidement gérée par les officiers et un nouveau lead est assuré par Ark qui reprend ses fonctions d’origine dans la guilde qu’il a quittée fin 2006. Une nouvelle équipe de tanks et de soigneurs est alors rapidement intégrée grâce à notre visibilité toujours énorme inter serveur. Le come back d’Ark au lead permet à Stratics de rattraper son retard en quelques jours et d’égorger Sindragosa (avant dernier boss de la Citadelle) en first kill faction.


Le mois de février est marqué par nos try difficile sur le Roi Liche et une mobilisation de nos troupes afin d’entamer prochainement le mode difficile de la Citadelle que beaucoup redoutent.


Une partie des troupes est remplacé, parfois avec difficulté et les déboires de deux groupes de joueurs venus d’Archimonde et d’Hyjal qui nous font perdre du temps. Une tentative de guilde dissidente avec la participation de Ratak en coulisse ruine quelques semaines de raid qui nous font prendre un retard considérable.


C’est sans compter sur la détermination d’Ark et des joueurs qui après 200 try réussissent le tour de force de tuer Arthas en first Kill faction malgré le temps perdu en renouvelant le roster de fond en comble (la totalité du roster heal et tank ainsi qu’une partie des dps ayant été fraichement remplacés).


Le mode héroïque est engagé un peu maladroitement mais nous restons dans la course.

La nouvelle équipe commence à se souder et un nouvel esprit Stratics renait.


Manque de chance et étonnante vivacité de la guilde The Howl à ce moment nous font perdre les first horde.

Durant le moi d’avril, Gargamoelle, Trognepus, Pulentraille, Les Princes, Lana’Thel et Valithria tombent rapidement en mode héroique. Il nous faudra quelques semaines supplémentaires pour vaincre Murmemort et Saurcroc HM. Nous restons bloqués, à égalité avec les autres guildes du serveur devant Sindragosa, Putricide, et le Roi Liche HM.


Notre nouvelle équipe se stabilise, s’équipe et se motive pour réussir un nouveau tour de force humiliant pour la guilde The Howl. Nous repassons première guilde horde avec un first horde Putricide HM et attaquons les try Lich King HM. Nous préparons l’été 2010 afin d’être les seuls à avancer comme l’année précédente. Le reste du serveur est décimé, les guildes Lapins de lumière, Nightmare, Failed, Myst et The Howl se meurent. Une grande quantité de candidatures affluent chez nous en cette fin juin 2010.

L’été 2010 est difficile. Nous continuons à aligner un raid 25 tous les soirs, même en plein milieu du mois d’août. Nos essais sur le Roi Liche ne portent pas totalement leurs fruits. Nous avançons lentement, les nouveaux venus nous quittent trop rapidement, découragés face à la difficulté du Boss. Le farming ICC25HM devient lui aussi très poussif, il nous faut la moitié de la semaine pour atteindre LK nous laissant trop peu de temps pour aligner suffisamment de try sur LK. Nous attendons avec impatience le patch 4.0 qui donne accès aux templates de cataclysme pour remotiver les troupes et nous donner un coup de pouce peut-être décisif.


Le 15 septembre 2010 il faut nous rendre à l’évidence, le manque de motivation des joueurs à l’approche de la nouvelle extension ne nous permet plus de raid dans de bonnes conditions. Nous annonçons à la guilde la suspension des raids 25 jusqu’à Cataclysme. Ark lâche prise.


De nombreux comptes sont perdus courant septembre.

Début octobre, Tilboune, Magicdagga et Shraman souhaitent relancer le projet du Roi Liche avec l’aide de quelques joueurs extérieurs. Ils contactent Jarodlost fraîchement revenu côté horde et lancent un raid interguilde qui fait scandale sur les forums. De nombreux joueurs tentent de saboter cette initiative (notamment Ratak) de peur que cette victoire soit mise au bénéfice d’une guilde que tant souhaitent enfin voir couler. Les négociations avec les joueurs Wrath échouent, seuls quelques Myst et l’entourage de Jarodlost acceptent de participer au projet. La mise en place des raids n’est pas simple, une partie des joueurs Stratics et Myst est mise au banc de cette organisation entraînant une vague de contestation dans les guildes respectives. Toutes ces tensions ne réussiront pas à faire échouer cette entreprise, Le Roi Lich 25 HM finit par céder.


Le 1er novembre 2011, un bilan de la guilde est fait. Il ne reste plus grand monde connecté le soir pour participer aux raids, les officiers n’y croient plus. Bal propose de reprendre tout en main pour sauver la guilde en renouvelant la quai totalité des effectifs. De nombreux joueurs sont éjectés et une campagne de recrutement sans précédant est lancée. Beaucoup pensent qu’elle n’aboutira jamais. Les candidats affluents, les entretiens de recrutement s’enchaînent, et 30 nouveaux joueurs rejoignent nos rangs. La plupart ne sont pas formés au jeu à haut niveau et ont des références plutôt modestes. Mais ils semblent tous motivés. Le pari est lancé : ces joueurs deviendront la nouvelle locomotive de Stratics pour Cataclysme.


Bal propose un plan de formation ambitieux. En moins d’un mois, tous ces joueurs doivent être formés. Ils devront, pour cela, parcourir la totalité des défis de l’extension en accéléré. Le 7 novembre 2010 les raids 25 Stratics sont relancés à Naxxramas puis Ulduar, Malygos, Sartharion, EDC, Halion et nous voilà de nouveau à ICC 25M avec une toute nouvelle équipe qui se débrouille pas trop mal compte tenu de leur faible expérience. En parallèle, HMC et Slaith proposent de lancer une équipe PVP qu’ils souhaitent gérer de manière autonome. Ils finissent par faire faux bon à la guilde après avoir recrutés quelques joueurs. Lors de l’assemblée générale de la guidle, à l’avant-veille de Cataclyspme, la section PVP est alors confiée à Lookandie qui vient juste d’être accueilli. Il passe officier et gère sa propre équipe joueurs contre joueurs. Côté PVE Loog est nommé Officier de la guilde pour accompagner Tilboune en tant que Raid Lead.


Le Cataclysme (2011)

 

A la veille de Cataclysme, le 6 décembre 2010, Stratics atteint un record, en assurant 57 connectés pour 102 comptes. L’effervescence retrouvée nous permet d’attaquer l’extension en confiance avec l’impression de revenir de loin.

La toute nouvelle équipe Stratics est soudée, ça se marre, ça se chamaille, ça discute au comptoir jusqu’au bout de la nuit. Le leveling est bouclé par les insomniaques en deux jours. Les autres mettront une petite semaine. Nous en profitons pour apprendre à nous connaître.

La nouvelle équipe (comme j’aime l’appeler encore aujourd’hui) attaque les raids 25 dès le 14 décembre. Les succès restent modestes mais le groupe avance sûrement dans une ambiance rarement connue dans la guilde. Les difficultés ne semblent pas leur faire peur. La première performance notable est la victoire sur Ala’kir en 4ème sur le serveur qui redonne des ailes à tout le monde.

En février, une crise assez inattendu nous amène à nous séparer d’une dizaine de joueurs arrivés récemment dans la guilde mais à qui nous avions donné des rôles clefs.

Bal, après des années de bons et loyaux services, rend les clefs de la guilde à Tilboune qui va immédiatement décider de la suppression de la section PVP et va nommer une nouvelle équipe d’officiers. Les activités de la guilde se recentrent vers le raid du soir. L’équipe est réduite à une trentaine de joueurs fixes. Un vote officier déterminera quels sont les joueurs qui pourront rester dans l’équipe.

Cette nouvelle configuration porte ses fruits avec quelques succès en mode héroique 25 dans l’Aile Noire mais le retard accumulé n’est pas rattrapable. Nous nous battons pour nous maintenir sur le podium de la faction (3ème place).

Les Terres de Feu sortent lors d’un été trop calme pour Stratics. La décision est prise de continuer les raids à 10 pendant l’été en attendant la rentrée.

Septembre 2011 est douloureux, disparitions et départs de joueurs mettent en péril la survie de la guilde. Tilboune de réagir et de fusioner les effectifs existants avec une guilde du serveur Medivh pour reconstituer une équipe 25 performante. Une nouvelle équipe d’officiers est nommée.

Le raid Stratics est sauvé pendant quelques jours mais en cette fin d’année 2011, nos effectifs ne permettent plus de maintenir le raid 25 qui devient maintenant l’exception sur le serveur (plus beaucoup de guilde proposent ce format).

En janvier 2012, Tilboune constate une trop grande lassitude des joueurs, peu de présence. Les raids sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

La guilde continue à vivre timidement, quelques connectés, peu d’animations, la guilde souffre. Tilboune annonce sa retraite à l’aube de Mist of Pandaria.

Nous attendons un nouveau messi pour sauver Stratics.

Les Pandas (2012)

La sortie de la nouvelle extension Mist of Pandaria a été l’occasion de retrouver tous les anciens Stratics et de prendre des décisions afin de sauver la guilde.

Stratics est alors confiée à Bizouheal en septembre 2012 qui a l’ambition folle de relancer les raids.

Un nouveau recrutement de grande envergure est lancé sans grande conviction et c’est avec grande surprise que l’on s’est aperçus que les joueurs ne nous avaient pas oubliés. Ils sont nombreux à frapper à la porte et en moins d’une semaine, Bizouheal réussi le tour de force impensable de relancer un raid quotidien vers les Caveaux de Mogushan. L’entreprise est une réussite, en dix jour, les cinq Boss du mode normal sont détruits, nous laissant aux pieds de l’empereur. Stratics revient de loin mais désormais nous sommes là avec une équipe performante et sérieuse qui sait défendre nos valeurs. Quel plaisir de retrouver la guilde en pleine forme !

Bizoheal lance le facebook Stratics qui connait un franc succès.

En octobre 2012, le recrutement d’une dizaine de joueurs supplémentaires venant de Bordeaux permet à Bizouheal de faire une tentative de raid à 25. C’est un fiasco, les joueurs peu habitué à ce format préfèrent retourner sur un 10 quotidien.

Le raid 10 continue sa progression en mode héroïque jusqu’en février 2013.

Suite au départ des Bordelais, Bizouheal a confié les raids à Tink qui a monté un nouveau roster 10 performant en roulant sur le Trône du Tonerre pendant le printemps 2013 puis sur le Siège d’Ogrimmar durant l’été. Nos performances côtoient alors les meilleures guildes du serveur. Garrosh est éliminé fin août et le premier boss héroïque cède très rapidement.

Au mois de septembre 2013, Tink abandonne le raid Stratics, le roster s’effondre.

Une tentative de réorganisation de la guilde par Xintao échoue rapidement.

Bizouheal essaye tant bien que mal de relancer la machine sans succès ; la guilde est finalement rendue à Bal qui revient après trois années d’une retraite méritée.

Bal propose de revenir sur une organisation historique avec suffisamment de joueurs pour maintenir une activité 24/24h de la guilde et un raid 25 tous les soirs. Une campagne massive de recrutement est alors lancée pendant le mois d’octobre 2013 avec l’arrivé de près de 20 nouveaux joueurs et une dizaine d’anciens qui ont réactivé leur compte.

Le premier raid 25 est lancé le 15 novembre 2013 au Siège d’Orgrimmar. Il réussit l’exploit d’effacer 4 boss en deux jours. La semaine suivante, c’est 13 Boss sur 14 qui sont avalés par la machine Stratics. Seul Garrosh 25 pose un problème en ce début décembre 2013.